L’entretien de chaudière ne passe pas que par mon chauffagiste !

Conseils et tutos

L’entretien de chaudière ne passe pas que par mon chauffagiste !

Devenez, vous aussi, indispensable à votre chaudière ! Vous pouvez effectivement jouer un rôle important sur sa santé… Réduire les risques de panne, les prévenir ou carrément, les éviter !

L’été fut chaud et l’automne pointe déjà le bout de son nez… Si vous n’avez pas eu l’occasion, entre deux barbecues, de vous soucier de la santé de votre chauffage, il est grand temps ! Si vous voulez éviter la bousculade, pensez à contacter votre chauffagiste avant la grosse période, sinon c’est la galère assurée ! Plus disponible et moins sollicité en été, il pourra prendre le temps avec vous d’analyser votre système de chauffage (chaudière, etc.). Pour éviter la panne de chauffage en plein mois de décembre, mettez toutes les chances de votre côté, consacrez-lui un instant et adoptez les bons réflexes.

Lien, cause et effet

Dans un premier temps, posez-vous les bonnes questions : « Ai-je fait mon entretien de chaudière ? Ma chaudière n’est-elle pas trop vieille ? ». En effet, entretenir, nettoyer ou même installer un nouveau dispositif pour votre maison qu’elle soit à Ath, Mons ou ailleurs, limitent les risques d’un accident domestique.

Bardaf dans l’embardée !

Les accidents domestiques concernant votre chaudière sont pour la plupart, des intoxications accidentelles au monoxyde de carbone (CO). Bien que le nombre de ces accidents baisse d’année en année, il est toujours préférable de veiller à l’entretien de votre installation. Les causes d’accidents peuvent provenir :

  • D’une mauvaise évacuation des produits de combustion
  • De l’absence de ventilation dans la pièce où se trouve l’appareil
  • D’un défaut d’entretien
  • De la vétusté
  • D’une mauvaise utilisation

L’ensemble de ces problèmes peut être décelé et évité au cours de l’entretien annuel de votre chaudière.

Adeptes du « faire soi-même » ? Planchez sur votre chaudière !

Eh oui… La tendance est au « home made » et votre chaudière ne déroge pas à la règle ! Bon, trêve de plaisanterie, vous pouvez en effet réaliser quelques gestes simples, au cours de l’année pour éviter le « naufrage » de votre système de chauffage. L’entretien de votre chaudière est évidemment, à ne pas oublier ! Mais il n’est pas le seul à jouer son rôle de prévention ! Vous pouvez activement participer à la longévité de votre chauffage ! Nous allons voir, ensemble, toutes les « petites choses » à faire pour son bien !

Attention ! Même débrouillard, comme moi, vous n’êtes pas chauffagiste ! Laissez à César, ce qui est à César ! Ne vous lancez pas dans des réglages, réparations ou encore démontages douteux ! Faites appel à un professionnel qualifié pour vos problèmes de chaudière !

Entretien de votre chaudière

Il doit avoir lieu tous les 3 ans pour une chaudière au gaz, et tous les ans pour une chaudière à mazout ou à pellets, en Wallonie et à Bruxelles. Cet entretien consiste à vérifier, à régler, contrôler et nettoyer les principaux organes de fonctionnement de votre chaudière. Il doit comporter un certain nombre de points comme le nettoyage du corps de chauffe, du brûleur, de la veilleuse, du conduit de raccordement, etc. ; la mesure de la température des fumées, de la teneur en dioxyde de carbone, etc. ; la vérification du circulateur, des dispositifs de sécurité, etc. Toutes ces démarches permettent de garantir le fonctionnement optimal de votre dispositif. Il prolonge sa durée de vie et vous assure un rendement optimum.

Si entre deux contrôles, vous craignez un souci, vous soupçonnez un problème, procédez à un petit entretien. Les causes d’une panne de chauffage sont multiples ; votre chaudière est peut-être restée trop longtemps inactive.

Eviter le pire passe parfois par de petits gestes simples ! Certains réglages et certaines vérifications vous permettent de garder votre système de chauffage en bonne santé. En voici quelques-uns d’entre eux :

Un mot, un geste, vous faites le reste !

  • Réglez votre boiler à la bonne température. On pense souvent, à tort, qu’il est préférable de régler la température du boiler de sa chaudière plus fort. C’est inutile ! Mettez-le à une température avoisinant les 55° C, c’est amplement suffisant, même pour éliminer les bactéries ! En plus, en choisissant une température plus basse, les dépôts de calcaire sont moins importants et la durée de vie de votre boiler sera plus longue.
  • Purgez vos radiateurs. Profitez de l’été pour ouvrir les vannes ! L’air emprisonné dans vos radiateurs réduit leurs rendements. Ils fonctionnent alors moins bien et ne chauffent pas de façon uniforme.  Pensez-y !
  • Activez le mode été de votre thermostat ! Si les températures extérieures sont clémentes et avoisinent les 18° C, vous pouvez donc l’activer. A défaut, le panneau de commande de votre chaudière remplit la même fonction que le thermostat.

Jetez un œil !

  • Vérifiez la pression de l’eau de votre chaudière. Elle ne doit être ni trop basse ni trop élevée ! La pression optimale se situe entre 1,5 et 2,5 bars. Une pression trop haute endommagera votre installation de chauffage alors qu’une pression trop faible limitera son rendement.
  • Veillez sur votre niveau de mazout. Ce conseil peut vous paraitre idiot, néanmoins, nous sommes nombreux à l’oublier !
  • Assurez-vous de l’état de votre chaudière. En effet, une installation trop âgée n’assumera pas ses fonctions en hiver. Il est peut-être temps de changer de chaudière ! Profitez de la période estivale pour y réfléchir. Evaluez le pour, le contre, cherchez les meilleures offres si nécessaire, afin de faire changer votre installation.
  • A savoir que les nouvelles chaudières sont bien plus propres et bien plus écologiques que les anciennes. Prenez le temps d’évaluer vos besoins et d’opérer les bons choix afin de transformer cette dépense en investissement rentable. Bref, planifiez l’hiver dès maintenant.

Il est donc indispensable d’effectuer l’entretien de votre chaudière régulièrement. Mettez-vous à l’abri des soucis en ayant un œil avisé sur votre système de chauffage. Une fois ces quelques réglages et vérifications établis, vous limitez les risques pour l’hiver. Garder votre chauffage en pleine forme !

Vous souhaitez faire davantage d’économies ? Optez pour l’énergie solaire ! Cette alternative écologique vous permet de vous alimenter en eau chaude (boiler solaire) durant tout le printemps et l’été. Vous respectez l’environnement et soulagez votre portefeuille.

Vous voulez recevoir des devis pour vos travaux ?

Vous envisagez d'effectuer des travaux dans votre habitation ? Vous pouvez parcourir notre liste d'entrepreneurs de qualité en cliquant ici. Vous ne savez pas vers quelle entreprise vous tourner ? Walup vous aide à faire le bon choix ! Décrivez-nous votre projet et nous vous recontactons.

Demander des devis gratuits