Home Renove Construct devient Walup - En savoir plus

Isolation thermique : pourquoi installer un bas de porte ?

Conseils et tutos

Isolation thermique : pourquoi installer un bas de porte ?

Nos portes ne sont pas toujours très isolantes, surtout sur le bas. Il existe cependant des solutions permettant d’éviter de devoir les remplacer complètement. Cela va du simple boudin à quelques euros, qui dépanne mais qui n’est pas très pratique, à un système de joint qui s’abaisse et se soulève selon la position de la porte (fermée/ouverte).

En fait, pour empêcher le froid de rentrer/la chaleur de sortir, plusieurs solutions s’offrent à vous. Du plus simple/moins efficace au plus compliqué/plus efficace :

  • Le boudin de tissus sans attache
  • Le rideau
  • Le bourrelet en mousse à glisser
  • Le bourrelet en mousse avec bande de PVC à clouer ou à coller
  • Le bas de porte pivotant
  • Le bas de porte « plinthe » en applique ou encastré

Dans tous les cas, mesurez bien l’espace entre le bas de votre porte et le sol pour que le résultat soit optimal. Si un ancien bas de porte était présent, nettoyer bien la zone.

1.Le boudin de tissus sans attache

Vendu pour quelques euros, le boudin de porte classique, sans attache, a avantage certain outre son prix : sa personnalisation. Un boudin en forme d’animal, de tronc ou autre, tout est possible, tout est trouvable. L’inconvénient restant qu’il faudra le repousser manuellement contre la porte à chaque fois que cette dernière se ferme.

2.Le rideau

L’idée : installer une tringle pivotante au-dessus de la porte et y accrocher un rideau épais. Ce dernier sera entraîné à chaque fermeture de la porte. N’hésitez pas à lester le bas du rideau. Le coup reste encore amoindrir et le rideau peut camoufler la porte si besoin.

3.Le bourrelet en mousse à glisser

Un simple boudin de mousse qu’il faudra couper de chaque côté (aux dimensions de la largeur de la porte) équipé d’une encoche pour y faire glisser le bas de la porte. L’avantage : pas cher et permet d’être entraîné avec la porte.

4.Le bourrelet en mousse avec bande de PVC à clouer ou à coller

Le principe est le même, la mousse viendra se presser contre le sol (ce qui générera un frottement, dans tous les cas). La fixation se fait à l’aide de plusieurs clous à tête plate le long de la petite bande en PVC, tous les dix centimètres environ. Si le bourrelet est à coller, veuillez vraiment à ce que la surface soit propre – dégraissez à l’alcool par exemple – appliquez la bande en vous assurant que la mousse touche bien le sol.

5.Le bas de porte pivotant

Ce type de bas de porte convient uniquement aux portes affleurantes ou à recouvrement. L’idée ici sera que l’embout du bas de porte va aller buter contre l’encadrement de cette dernière. Son montage n’est pas très compliqué et ce bas de porte peut être fixé avec des vis/clous ou via une bande adhésive.

6.Le bas de porte « plinthe » en applique ou encastré

Voici enfin la meilleure solution. En applique, il s’agira d’un long boîtier en aluminium qui retient un joint en néoprène ou une brosse. Un mécanisme permet à la porte de faire monter le joint quand la porte s’ouvre et le faire baisser quand elle se ferme, cela limitant les frottements. Pour la version encastrée, le boîtier est incorporé à la porte (plus esthétique, car invisible). Dans les deux cas, un bouton poussoir viendra actionner la descente du joins et sera fixé sur le dormant de la porte.