Crépi, bardage, sablage,… quelle technique pour rénover sa façade?

Conseils et tutos

Crépi, bardage, sablage,… quelle technique pour rénover sa façade?

Qu’on le veuille ou non, l’aspect de notre façade est le « reflet » de notre intérieur. Oui, oui, je sais… Il s’agit parfois simplement du reflex de notre manque de courage ! Après plus d’un an de travaux acharnés pour obtenir un nid douillet digne de son nom, il est plus difficile de trouver l’enthousiasme pour achever l’extérieur… Estimez-vous heureux ! Dans mon cas, c’est l’envers (l’extérieur est nickel, mais on cherche encore le nid :D) ! Bon, une fois la motivation retrouvée, avant de vous retrousser les manches, il est indispensable de connaître toutes les possibilités à votre disposition. Il est évident que les prix varient en fonction de vos attentes et vos besoins. Voyons ensemble, tout ce qu’il est possible de faire pour redonner vie à votre façade !

Habillez votre façade

Première possibilité : le revêtement de façade. Il peut s’effectuer à l’aide de différents matériaux. Son point fort : il peut toujours être combiné à l’isolation de votre maison. La plupart de ces techniques nécessite l’intervention de professionnels compétents. Je ne vous dis pas que le coup de peinture pour rafraîchir sommairement votre façade n’est pas à votre portée… Simplement que la pose d’un crépi ou d’une brique de parement demande un savoir-faire spécifique si vous ne voulez pas vivre dans la maison de Picasso ;).

Plaquettes de parement

C’est quoi ? Elles se présentent sous la forme de plusieurs lames à dimensions variées que l’on colle sur un mur intérieur ou extérieur. Ce dispositif vous permet plusieurs choses :

  • Garder votre façade en briques.
  • Choisir le type de briques, de joins et leurs couleurs.
  • Combiner une isolation de la façade extérieure.
  • Obtenir un aspect authentique.

Si votre façade n’est plus en bon état, cette solution est faite pour vous ! En un clin d’œil, elle rend votre maison comme neuve.

Crépi

Le crépi est un type de plâtre. Flexible et disponible en de nombreux coloris, il peut devenir votre allié isolation/décoration. Eh oui, le crépi de façade vous permet d’isoler par l’extérieur et ce, sans perdre de place. En plus, il forme une excellente protection ; combiné à l’isolation, votre façade est mieux protégée des intempéries. Ce procédé vous permet de choisir entre une :

  • Finition grattée
  • Finition talochée
  • Finition écrasée
  • Finition brute

Bois

Si je suis entièrement franche… Je dois admettre que j’ai un petit faible pour cette alternative. Son caractère chaleureux et naturel, fait du bois la solution adéquate pour habiller votre façade. Facile à entretenir, il résiste également à l’humidité. Il s’adapte au style de votre maison, qu’elle soit moderne ou rurale. Différents types de bois peuvent être utilisés à cet effet. Optez pour un bois provenant de forêts à exploitation durable, ils présentent les mêmes avantages, voir plus et veillent sur l’environnement.

Peinture

Vous, bricoleurs ou bricoleuses, voici une solution que vous pouvez en effet, réaliser vous-même. Néanmoins, il faut que je vous avertisse de deux ou trois choses… A savoir que lorsqu’on regarde de près sa façade, soudain, les défauts nous sautent aux yeux ! Avant le coup de peinture, quelques interventions s’imposent. Si votre façade est en briques, vérifiez l’état des joints. S’ils sont poreux ou en mauvais état, il est préférable de les refaire. D’ailleurs, notre maison, située entre Tournai et Mouscron, est ornée d’un « magnifique cimentage vintage » ! Si vous êtes dans le même cas et que d’autres avant vous, ont tentés quelques réparations sommaires, il sera probablement indispensable de refaire tout ça.  Après un bon nettoyage, les choses sérieuses peuvent commencer.

Ne lésinez pas sur votre choix de peinture ! Optez pour une peinture de façade de qualité. Plus couvrante, plus facile à appliquer et plus durable, elle vous garantit un rendu optimal. Pensez à choisir la bonne formule : une peinture perméable pour permettre à l’humidité de s’échapper plus facilement ou une peinture étanche, qui ne sera pas affectée par l’augmentation du taux d’humidité. Petite chose et non des moindres : sujets au vertige, s’abstenir ! (Nous sommes plus nombreux qu’on l’imagine :))

Donnez-lui une seconde vie !

Deuxième possibilité : le ravalement de façade. Bien qu’il puisse s’agir d’une envie de changement, il se peut que votre façade ait besoin d’un coup de neuf pour « cause d’intempéries ». Exposée aux influences atmosphériques, elle subit mousses, algues, suie et autres formes d’impuretés. C’est pourquoi, il est parfois indispensable de passer par le ravalement de façade.

Sablage

Méthode relativement radicale ! Optez pour le sablage lorsque votre façade souffre de salissures tenaces, comme le vieillissement de la pierre, des graffitis, etc. Cette technique vous permet également d’enlever de vieilles couches de peinture. En quoi ça consiste ? Il s’agit de projeter sous haute pression, un abrasif contre le mur.

Nébulisation (ou sablage basse pression)

Ce type de nettoyage se rapproche étroitement du sablage. Seulement, la pression exercée est plus faible. Il s’agit là, d’une manière plus délicate de décrasser votre façade. Ses avantages :

  • Une faible charge en eau sur votre façade.
  • Pas de produits polluants.
  • Votre pierre n’est pas attaquée en profondeur.

Nettoyage à la vapeur

Pour éliminer la mousse et les algues, le nettoyage à la vapeur est la solution. C’est presque comme pour le papier peint ! Il s’agit d’arroser les murs avec la vapeur chaude afin d’enlever les salissures plus facilement. Cette technique est relativement bon marché et non polluante !

Nettoyage à sec

Souvent utilisé pour nettoyer les monuments, le nettoyage à sec se veut moins risqué. Il consiste à appliquer un nettoyant biologique sur l’encrassement, le laisser agir et nettoyer ensuite la façade à l’aide d’eau ou de vapeur. Les risques de causer des dégâts à la pierre ou aux joints est moins importants.

Hydrofugation

Ce procédé vient s’ajouter au ravalement de façade. C’est la mise en place d’une couche de protection sur votre façade. Pourquoi ? Elle empêche en grande partie, l’encrassement et la fixation des mousses et algues.

Soignez-la !

Troisième possibilité : le rejointoiement. Soumis à l’usure, les joints de façade peuvent devenir poreux et se détériorer peu à peu. Indispensable à la stabilité et l’étanchéité de votre façade, il est important de les maintenir en bon état.

Rejointoiement

Si l’usure des joints est localisée, vous pouvez alors tailler les anciens et poser de nouveaux. Si votre maison commence à prendre de l’âge et que le rejointoiement a été fait des décennies avant votre arrivée, il est donc préférable de rénover l’ensemble. C’est un travail fastidieux, qui nécessite patience, habileté et savoir-faire. Le « jeu » en vaut la chandelle ! En choisissant une autre couleur de joints, votre façade semble toute neuve et plus moderne !

Vous l’avez compris, le diagnostic est primordial ! Avant de vous lancer, observez et analysez, avec un professionnel qualifié, l’état de votre façade. Vous pourrez, ensuite, déterminer vos possibilités et opérer des choix judicieux. Quoiqu’il en soit, bon courage et longue vie à votre maison !

Vous voulez recevoir des devis pour vos travaux ?

Vous envisagez d'effectuer des travaux dans votre habitation ? Vous pouvez parcourir notre liste d'entrepreneurs de qualité en cliquant ici. Vous ne savez pas vers quelle entreprise vous tourner ? Walup vous aide à faire le bon choix ! Décrivez-nous votre projet et nous vous recontactons.

Demander des devis gratuits